L’Université Protestante d’Afrique Centrale (UPAC), Pionnière des institutions universitaires au Cameroun

07 January 2021
Author 

Située sur la montagne mythique de DJOUNGOLO, dans la ville de Yaoundé, de l’arrondissement de Yaoundé 1er, Rue 1.121 Djoungolo, l’Université Protestante d’Afrique Centrale (UPAC) est la première institution universitaire au Cameroun.

L’idée de la création de l’Université Protestante d’Afrique Centrale (UPAC) remonte en 1959 à Brazzaville, en République Populaire du Congo aujourd’hui la République du Congo, sur l’initiative des Eglises Protestantes d’Afrique et des Sociétés de Missions européennes et américaines qui ont jugé de la nécessité de former des cadres africains capables de répondre aux attentes de l’Afrique.

L’inauguration par Son Excellence, le Président, El Hadj AHMADOU AHIDJIO

AHIDJO inauguration 1962 4

 De cette initiative inspirée de Dieu, ces églises et missions décidèrent de la création à Yaoundé au Cameroun, cette même année et dans un premier temps, une faculté de théologie protestante sous le nom de Faculté de Théologie Protestante de Yaoundé (FTPY) et laquelle a été inaugurée le 17 février 1962 par S.E AHMADOU AHIDJO, Président de la République Fédérale du Cameroun, devenu République du Cameroun.

C’est en juillet 2006, lors de sa session ordinaire que le Conseil d’Administration a muté l’ancienne Faculté de Théologie Protestante en Université Protestante d’Afrique Centrale (UPAC), et laquelle a été reconnue par le gouvernement camerounais à travers l’arrêté N°007/0139/MINSUP du 21 septembre 2007 et donnant ainsi le droit à l’UPAC de former dans l es trois cycles du système LMD.

Mutation de la Faculté de Théologie en Université

AHIDJO inauguration 1962 1L’UPAC compte aujourd’hui quatre Facultés avec ses 16 filières que sont :

La Faculté de Théologie Protestante et des Sciences Religieuses (FTPSR) avec ses quatre départements : les Sciences Bibliques, la Théologie Systématique, la Théologie Pratique et l’Histoire et les Sciences Réligieuses.

La Faculté des Sciences Sociales et des Relations Internationales (FSSRI) quant à elle, compte six filières qui mettent l’action sur la Paix et le Développement ; le Journalisme de Paix ; Les Microfinances et Développement ; les Sciences de l’Information et Documentaire ; les Sciences de la Communication ; la Traduction et l’Interprétariat.

La Faculté des Technologies de l’Information et de la Communication (FTIC) se subdivise en quatre filières que sont : Le Génie Informatique, le Génie Electronique, le Génie des Télécommunications et le Génie Industriel.

La dernière-née est la Faculté des Sciences de la Santé (FSS), est constitué de trois filières : la Biologie Clinique, le Génie Sanitaire et les Sciences Infirmières. Elle sera bientôt transformée en Faculté Protestante de Médecine et du Bien-Etre Humain (FPMBH) en construction et qui sera opérationnel dès la rentrée académique 2018/2019 dans l’espoir d’avoir l’agrément du ministère de tutelle.

Toutes ces facultés se basent sur l’éthique protestante pour former non seulement des citoyens camerounais aussi africains au travail bien fait et honnête.

Mission de l’UPAC et son organisation

AHIDJO inauguration 1962 2
L’université protestante a pour principale mission, celle de contribuer à l’amélioration des conditions de vie humaine ; la lutte contre la pauvreté et les injustices sociales ; mais aussi et surtout aux transformations sociales en Afrique et dans le monde.

C’est dans cet ordre d’idées qu’aujourd’hui comme hier, l’UPAC a pour but de dispenser un enseignement supérieur de qualité tant sur le plan spirituel, moral, intellectuel, pratique que technologique ; ceci, en vue de former des cadres compétents et intègres des Eglises et de la société, dans la soumission à la parole de Dieu et à l’esprit de foi et de liberté caractéristiques des Eglises issues de la Réforme.

Structures organisationnelles de l’UPAC

AHIDJO inauguration 1962 3 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour réaliser avec fidélité cette noble mission divine, l’Université est gérée par des organes administratifs centraux et des organes administratifs annexes.

Le fonctionnement de l’Université Protestante d’Afrique Centrale est assuré par les organes administratifs centraux et les organes administratifs annexes. 

Les organes administratifs centraux

Les organes administratifs centraux de l’UPAC sont les suivants :

  • Le Conseil d’Administration (CA) ;
  • Le Comité de Gestion (CG) ;
  • Le Conseil de l’Université (CU) ;
  • L’Autorité de l’Université (AU) ;
  • Le Conseil de Faculté (CF) ;
  • Le Conseil des Professeurs (CP) ;
0 Comment 43 Views

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Leve Your Comment

We use cookies to improve our website. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. For more information visit our Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree