ASTHEOL : Séminaire de réflexion à Yaoundé du 21 au 22 mai 2019
Featured

07 January 2021
Author 

Séminaire de réflexion organisé à l'Université Protestante d'Afrique Centrale (UPAC) Yaoundé du 21 au 22 mai 2019 par l'ASTHEOL

Les membres de cette plateforme de concertation théologique se retrouvent à Yaoundé, au Campus de l’UPAC du 21 au 22 mai 2019 autour de la question de la relecture, l’harmonisation contextuelle des programmes et le renforcement des capacités des enseignants des institutions de formation théologique. Au programme, la prise de paroles des experts autour des thématiques suivantes :

  • Les enjeux, le fonctionnement et la finalité du système LMD (Pr Claude NJOMGANG / Université de Yaoundé II)
  • La gouvernance universitaire : éléments constitutifs et implications académiques sur le principe « assurance qualité » (Pr Daniel Abwa / Université de Yaoundé I)
  • La méthodologie pour l’enseignement dans le supérieur : comment organiser et structurer son enseignement (Pr Simon BELINGA BESSALA / ENS)
  • Les Eléments constitutifs d’un programme de formation théologique : exposé des motifs pour «  un programme type » (Pr Olivier Abel, Directeur de l’Ecole Doctorale de la Faculté de Théologie de Montpellier / France)
  • Exposé sur le profil de carrière d’un enseignant du supérieur et le processus de changement de grade (Pr Daniel ABWA / Université de Yaoundé I)
  • Accord de partenariat et de tutelle académique : fondements, but, contenu et implication entre les parties (Pr Célestin TAGOU / Doyen FSSRI / UPAC)

Ces interventions des experts conduiront aux travaux en atelier sur les sujets qui suivent :

Thème 1 : Comment s’approprier le système LMD et adopter une gouvernance universitaire conséquente et crédible dans nos institutions (identifier et ressortir les éléments fondamentaux du système LMD et de la gouvernance universitaire) ?

Thème 2 : Quelles sont les grandes lignes de la méthode d’enseignement dans le supérieur ?

Thème 3 : L’harmonisation des programmes de formation théologique : enjeux, contenu et impact ?

Thème 4 : Implémentation et suivi des résolutions de l’AG de l’Astheol de 2016 ; préparatifs et perspectives pour l’AG de l’Asthéol de fin 2019.

La Signature des accords de tutelle de coopération académique interviendra pour clore les travaux de deux jours des responsables des institutions théologiques membres de l’Astheol.

BON A SAVOIR

L’ASTHEOL est l’Association des Ecoles et Facultés de Théologie de l’Afrique francophone

Les institutions membres de l’ASTHEOL sont :

  1. Ecole de Théologie de Djidoma KAELE (Extrême-Nord – Cameroun)
  2. Faculté de Théologie Protestante de Brazzaville (Congo)
  3. Faculté de Théologie Protestante et des Sciences des Religions de Ndoungué, Nkongsamba (Littoral – Cameroun)
  4. Faculté de Théologie Protestante et des Sciences Religieuses de Yaoundé, de l’Université Protestante d’Afrique Centrale (Centre – Cameroun)
  5. Institut Baptiste de Formation Théologique de Ndiki (Centre – Cameroun)
  6. Institut de Théologie de BIBIA (Sud – Cameroun)
  7. Institut de Théologie MEIGANGA (Adamaoua – Cameroun)
  8. Institut Supérieur d’Afrique de l’Ouest d'Abidjan (Côte d’Ivoire)
  9. Institut Supérieur de Théologie de Maroua (Extrême-Nord – Cameroun)
  10. Institut Supérieur des Sciences Théologiques et Technologiques de Bitam (Gabon)
  11. Institut Supérieur Presbytérien Camille Chazeaud de Foulassi (Sangmelima (Sud – Cameroun)
  12. Protestant Institute of Arts and Social Sciences de Butaré – Huye (Rwanda)
  13. PTS KUMBA (Sud-Ouest – Cameroun)
  14. Université Protestante d’Afrique de l’Ouest de Cotonou (Bénin)

Il faut rappeler qu’il existe quatre associations régionales de formation théologique en Afrique :

  • l’Association des institutions de formation théologique d’Afrique occidentale (WAATI),
  • l’Association des institutions de formation théologique d’Afrique centrale (ASTHEOL),
  • l’Association des institutions de formation théologique d’Afrique orientale (ATIEA),
  • et l’Association des institutions de formation théologique d’Afrique australe et centrale (ATISCA).

Les associations régionales de formation théologique en Afrique ont mis en place depuis 2010 une nouvelle direction et intensifie leurs efforts pour favoriser le développement des programmes et du corps enseignant, la mise en place des projets communs de recherche et de publications, et l’amélioration de la qualité de la formation théologique dans les institutions affiliées.

Le Comité consultatif de la CETA a lancé un Fonds pour la formation théologique en Afrique ayant pour but de mobiliser un soutien important en faveur du développement de l’enseignement de la théologie, en réponse aux besoins que suscite le développement du christianisme sur le continent africain. Le Fonds devrait être soutenu par les Eglises africaines ainsi que par des organisations partenaires œcuméniques et des agences de développement en rapport avec les Eglises africaines.

Il a été prévu l’établissement des plans d’une Académie de théologie et d’études religieuses de toute l’Afrique (AAATR), conçue comme une tribune et un centre d’études où se rencontreraient les grandes personnalités de la théologie africaine et les spécialistes de la recherche théologique et religieuse en Afrique. Un groupe de projet a été désigné pour travailler sur ce projet plus en détail.

Source :

www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/renforcement-des-reseaux-de-formation-theologique-en-afrique

602 Views
We use cookies to improve our website. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. For more information visit our Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree