CONTENU DES COURS DU DEPARTEMENT DES SCIENCES BIBLIQUES

Les enseignements théologiques à la FTPSR de l’UPAC sont organisés en quatre départements dirigés par des spécialistes, Chefs des départements, selon les spécialités. Il s’agit des départements des Sciences Bibliques, de Théologie Systématique et d’Ethique, d’Histoire, et de Théologie Pratique.

Chaque département est composé de Chaires d’enseignement tenues par des enseignants titulaires.

Le département des Sciences bibliques est dirigé par le Rév. Dr. KOUONGA Benjamin, Responsable de la chaire de l’Ancien Testament et comprend la chaire de l’Ancien Testament et des Langues Hébraïques, et la chaire du Nouveau Testament et du Grec biblique.

ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS PAR CYCLE

  1. Cycle de Licence :

Le programme de licence dure 3 ans et est sanctionné par l’obtention d’une Licence en Théologie. Les enseignements dispensés au Cycle de Licence portent sur les matières suivantes :

  1. L’Ancien Testament

L’enseignement en Ancien Testament vise à étudier dans leur langue originale, les différents livres de la Bible hébraïque que les chrétiens désignent sous le nom d’Ancien Testament.

Il est ici question d’initier l’étudiant(e) à la lecture et à la critique des textes, à la connaissance des genres littéraires et de l’univers conceptuel des anciens israélites, et à la perception des enjeux théologiques des livres de l’Ancien Testament. C’est dans cette perspective que l’étude de l’Ancien Testament comprend non seulement l’étude de la Bible hébraïque, mais également de l’histoire d’Israël et du judaïsme antique, ainsi que l’histoire du Proche-Orient ancien.

Mais la spécialité de l’Ancien Testament est bien de relater, sous les formes littéraires les plus diverses et les plus inattendues, cette rencontre passionnée de Dieu avec le peuple d’Israël.

  1. Le Nouveau Testament

L’enseignement du Nouveau Testament vise à faire comprendre à l’étudiant(e) les 27 livres du Nouveau Testament qui constituent avec l’Ancien Testament, les écrits fondateurs du christianisme.

Dans les débuts de l’empire Romain en effet, le Nouveau Testament marque la naissance au sein du Judaïsme d’une nouvelle identité religieuse qui se construit à travers le message, la vie et la mort de Jésus de Nazareth interprétée comme le Ressuscité et le Messie d’Israël. C’est dans cette perspective que la méthodologie utilisée en Nouveau Testament couvre un champ assez large à savoir : analyse des textes, histoire du christianisme naissant, connaissance des milieux religieux juifs et grec, étude de la théologie que déploie chaque écrit entre autres. Il s’agit de déterminer et de démontrer comment, chacun à sa manière, les auteurs du Nouveau Testament ont entendu rendre compte de l’irruption de Dieu dans la vie et dans la mort et la résurrection de Jésus.

  1. Les langues bibliques et l’exégèse

L’apprentissage des langues bibliques et la pratique de l’exégèse participent de la maîtrise des textes bibliques dans leur originalité et dans leur profondeur.

  1. Les langues bibliques

L’enseignement des langues bibliques donne à l’étudiant(e) la compétence de lire et de traduire éventuellement les textes d’une culture à l’autre.

  • S’agissant de la langue et de la culture hébraïque

L’enseignement de l’hébreu biblique donne d’abord une première approche de la langue par une sensibilisation à ses caractéristiques sémantiques. Ensuite, l’apprentissage de la lecture, la présentation de la morphologie et de la syntaxe ouvrent l’accès à la littérature hébraïque classique de l’Ancien Testament. La découverte de ses particularités linguistiques et stylistiques, des champs sémantiques de ses vocables, de l’apparat critique des textes, ainsi que l’apprentissage de l’utilisation des manuels d’hébreu biblique correspondants offrent une méthodologie et des outils qui préparent à l’exégèse.

  • S’agissant du Grec

L’enseignement du grec postclassique ou grec de la Koinè a pour objectif une lecture autonome de la littérature chrétienne des deux premiers siècles. En effet :

  • l’apprentissage des connaissances grammaticales et linguistiques où la morphologie, la syntaxe et les principales difficultés de la langue sont abordées ;
  • l’utilisation de dictionnaires, de manuels spécifiques à la langue biblique, la lecture du Novum Testamentum, de son apparat critique et de la concordance préparent : à la traduction, à l’analyse critique du texte et à l’exégèse.
  1. L’Exégèse

L’exégèse donne à l’étudiant(e) une grande capacité d’analyse des textes bibliques ou historiques à l’aide d’une grande diversité de méthodes (littéraire, narratologie, historico-critique, comparatiste, symbolique, etc.).

  1. Cycle de Master

Le Cycle de Master dure deux années et est sanctionné par l’obtention du Diplôme de Master en Théologie.

En cycle de Master, un programme de spécialisation est amorcé. Les matières enseignées sont regroupées en cinq catégories ou options. Le choix d’une option influence les matières à choisir dans le programme de formation de l’étudiant comme c’est le cas avec les Sciences Bibliques :

  • Ancien Testament (EX et Th)
  • Nouveau Testament (EX et Th)

TABLEAU DES OPTIONS ET DES MATIERES D’APPUI

OPTIONS

MATIERES PRINCIPALES

MATIERES OBLIGATOIRES

MATIERES D’APUI

(03 au choix)

ANCIEN TESTAMENT

Exégèse

Théologie A.T.

Théologie N.T, Exégèse N.T., Dogmatique, Ethique, Théologie pratique, Ecothéologie.

Théologie

Exégèse A.T.

Théologie N.T, Exégèse N.T., Dogmatique, Ethique, Théologie pratique, Ecothéologie.

NOUVEAU TESTAMENT

Exégèse

Théologie

Théologie A.T., Exégèse A.T., Théologie pratique, Dogmatique, Ethique, Ecothéologie.

Théologie

Exégèse

Théologie A.T., Exégèse A.T., Théologie pratique, Dogmatique, Ecothéologie Ethique.

LES VŒUX DE NOUVEL AN DE L’UPAC

En cette fin d'année 2020 et de la nouvelle année 2021 qui commence, Monsieur le Recteur, le corps enseignant, le personnel administratif, vous adressent leurs vœux les meilleurs et prient pour que Dieu vous garde tout au long de l'année 2021.

A TESTIMONY FROM A PUCA ALUMNUS, LOBE EKAMBY EMMANUEL: A HEINRICH BÖLL SCHOLAR.

La responsabilité est aux africains de préserver la paix en Afrique sans attendre une intervention de l’ONU en adoptant des solutions africaines des résolutions des conflits.

L’Ecole Doctorale de la Faculté des Sciences Sociales et des Relations Internationales tient son premier  Colloque le mercredi 23 décembre 2020 sous la présidence de Monsieur le Recteur de l’Université selon le programme indiqué. Et l’ordre de passage des Doctorants respectera l’ordre alphabétique.

Au total onze (11) étudiantes et étudiants retenus au terme des séances d’octobre et de décembre 2020 du Comité Scientifique d el'Ecole Doctorale.

Page 6 of 36
We use cookies to improve our website. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. For more information visit our Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree