DEUX PUBLICATIONS DU Dr Marcel NGIRINSHUTI, ENSEIGNANT PERMANENT A LA FTPSR - UPAC
Featured

08 January 2021
Author 

Le Dr Marcel NGIRINSHUTI a commis deux ouvrages, et vient ainsi rehausser le nombre des publications des enseignants permanents de l’UPAC.

Spécialiste en Ecothéologie, son 1er ouvrage traite de la question de l’écologie en contexte africain. il relève les difficultés en milieu protestant, cas du Cameroun et propose quelques orientations pour pallier à ces difficultés.

Dans son 2e ouvrage, il aborde la question des études universitaires et donne des clés des étudiants, surtout aux nouveaux bacheliers pour mieux abordes les études.

 

Dr Marcel NGIRINSHUTI

Église et écologie en contexte africain

Difficultés et orientations pratiques en milieu protestant le cas du Cameroun

Résumé EGLISE ET ECOLOGIE EN CONTEXTE AFRICAIN

Les grandes civilisations du monde nous prouvent que l’écologie dans sa globalité fait partie des grandes préoccupations de l’être humain. Depuis les années 1970, des questions écologiques sont prises au sérieux d’une manière plus ou moins universelle et, les stratégies diverses sont prises à de différents niveaux de décisions. Néanmoins les résultats liés à ces dernières ne satisfont toujours pas à la situation qui reste criarde. La ville de Yaoundé au Cameroun, comme la plupart des villes des pays dits « en voie de développement » est confrontée à des problèmes écologiques alarmants. La recherche des stratégies adaptées à cette situation est l’une des préoccupations du gouvernement camerounais et de certaines associations. La question est de savoir si les églises contribuent à travers leur catéchèse, à la résolution des questions écologiques qui sévissent dans cette ville. Autrement dit, à travers cette thèse, nous répondons à la question principale suivante : Peut-on parler de la catéchèse écologique au sein des églises protestantes dans la ville de Yaoundé ? A travers cette étude, il ressort que malgré les efforts des uns et des autres pour l’harmonie écologique, on ne peut pas dire que les églises protestantes dans la ville de Yaoundé se préoccupent de l’écologie. Cette réalité se justifie par le fait que les catéchètes de ces églises ont des difficultés pédagogiques, didactiques et scientifiques pour réaliser une catéchèse écologique. Suite à ces difficultés, les églises protestantes dans la ville de Yaoundé, sur le plan catéchétique se contentent de la catéchèse « tri-pole » (homme-Dieu-homme) au lieu du « quadripole » (homme-Dieu-homme – autre non-humain). En plus, dans la plupart des cas, elles favorisent le dogmatisme et le prosélytisme qui, réellement, ne contribuent pas à la promotion de l’éveil réflexif, participatif et critique des sujets de l’heure. Dans ce travail, nous aboutissons à une stratégie catéchético-écologique via l’approche « recherche-action », dialogique, participative et partenariale. Ladite approche permettra de former et d’accompagner les catéchètes dans leur tâche. Quant aux églises, elles joueront efficacement leur rôle d’informer et de former les générations d’aujourd’hui et celles de demain pour l’harmonie écologique. Avec cette stratégie, nous pouvons espérer une population responsable, capable d’assumer le présent et l’avenir de la création entière sous le regard du Créateur.

Mots-clé : Théologie – Catéchèse – écologie – Église – Yaoundé

LIRE QUELQUES EXTRAITS DE L'OUVRAGE

Abstract

The most advanced civilisations of today have showed that ecology from every angle is a great preoccupation to human beings. Since the 1970s, ecological questions are taken seriously in a more or less universal manner and various strategies are also taken at different levels of decision making. However, the results linked to the latter do not always ameliorate the present situation which still remains alarming. The town of Yaoundé, like most of the towns in countries known as « developing countries » is challenged with alarming ecological problems. Seeking for adapted strategies to this situation is one of the concerns of the Cameroonian government and some associations. The question is to know whether churches through their catechesis contribute to the resolution of ecological concerns which are severe in this town. In other words, through this thesis we are answering the main question : Can we talk of ecological catechesis within the protestant churches in the town of Yaounde ? In this study, it ensued that despite the efforts of people for ecological harmony, we cannot say that protestant churches in the town of Yaounde have considered ecology as a major concern. This reality is justified by the fact that catechisers of these churches have pedagogic, didactic and scientific difficulties to carry out ecological catechism. Following these difficulties, protestant churches of the town of Yaounde, on the aspect of catechesis are only contented of the “triopole” catechisis (Man-God-Man) instead of the “quadripole” (Man-God-Man-other non human beings). In addition, in many cases, it encourages dogmatism and proselytism which do not really contribute to the promotion of the reflective, participative and critical awakening of the subject matter. In this work, we ended up with a catéchético-ecological strategy through the “action research” approach, which is based on dialogue, participative and partnership. This approach will enable us to train and help the catechisers in their

task. As for the churches, they will effectively play their role of informing and training the generation of today and those of tomorrow for ecological harmony. With this strategy, we can hope for a responsible population capable of taking care of the entire creation present and future under the supervision of their Creator.

Key word : Theology – Catechesis – Ecology – Church – Yaounde

Dr Marcel NGIRINSHUTI

ABORDER LES ETUDES UNIVERSITAIRES

Guide pratique 'un débutant

ABORDER LES ETUDES UNIVERSITAIRES NGIRUNSHITI

Préface du Dr NGOKAM Edmond

Réussir à l’université après la réussite au baccalauréat de l’enseignement secondaire est un véritable parcours de combattant. Cet épineux problème est d’autant plus poignant dans nos pays que les facteurs endogènes viennent s’y greffer.

Le taux de réussite à l’université surtout en première année est là pour le confirmer.

Plusieurs éléments non maitrisés participent à cet échec massif :

  • Mauvaise orientation,
  • Organisation des enseignements différents du secondaire,
  • Modalité d’évaluation des unités d’enseignement,
  • Travail en groupe ou en autonomie,
  • Variable liées à la personnalité de l’étudiant,
  • Gestion des ressources allouées par les parents...

Le Docteur NGIRINSHUTI Marcel a eu l’ingénieuse idée de se pencher sur cette réalité. Ce document qu’il a produit à cet effet est très bien fouillé et nous pensons qu’il permettra aux uns et aux autres de savoir ce qu’il faut faire ou ne pas faire si le nouvel étudiant veut aborder cette étape scolaire avec un minimum d’aisance et un maximum de chance de succès.

Nous le conseillons donc aux nouveaux et aux anciens étudiants pour un succès à peu près sûr à l’université.

                                                                   

937 Views
We use cookies to improve our website. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. For more information visit our Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree