The Latest

La formation offerte à l’UPAC a pour objet de mener l’étudiant  vers la professionnalisation en lui permettant de développer ses capacités d’analyse, de décision et de prise en charge de toute situation de santé dans le cadre du rôle qu’il est mené à assumer.

Les champs d’apprentissage qui conduisent à une Licence Professionnelle et Sciences infirmières recouvrent dix compétences dont 5 dites «cœur de métier» et les 5 autres «transverses».

En parlant de compétences « cœur de métier », il s’agit de pouvoir:

  • Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers
  • Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers
  • Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens
  • Mettre en œuvre des actions à visée diagnostic et thérapeutique
  • Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs

Quant aux compétences « transverses », elles sont communes à certaines professions paramédicales et doivent aussi être validées pour le métier d’infirmier. Il s’agit de pouvoir:

  • Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins
  • Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle
  • Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques
  • Organiser et coordonner des interventions soignantes
  • Informer et former des professionnels et des personnes en formation

Filière Biologie Clinique

La biologie Clinique est la spécialité qui permet à la médecine moderne de comprendre la santé et la maladie et il est estimé que 70% de toutes les décisions médicales sont basées sur les données et Informations mises à disposition par la Biologie Clinique. Sa contribution en matière de santé couvre une large gamme qui part du « Screening » à l’estimation du pronostique vital en passant par la détection précoce de la maladie, le diagnostic différentiel, la surveillance, la prise en charge et le traitement du patient. Le « syllabus » de formation en Biologie Clinique à l’UPAC, a pour objectif de former des biologistes médicaux ayant des compétences et un savoir-faire assez étendu qui couvre les domaines suivants :

  • Biochimie Clinique avec l’Enzymologie, l’hormonologie, la toxicologie etc…
  • L’immunologie Clinique y compris la sérologie et l’Immunopathologie
  • L’hématologie et la transfusion sanguine
  • La microbiologie/Virologie
  • La parasitologie/Mycologie
  • L’histologie et la Cytologie
  • La génétique moléculaire et la cytogénétique
  • Biologie de la reproduction
  • La gestion du laboratoire d’analyses médicales (assurance qualité, aspects éthiques, légaux, et l considérations de bonne gouvernance).

La Faculté des Sciences de la Santé est placée sous la tutelle académique de l’Université de Douala. A travers cette faculté, l’UPAC forme des professionnels capables de :

  • Promouvoir la dignité humaine et le respect de la vie dans nos sociétés en général et dans le monde de la souffrance et de la maladie en particulier.
  • Promouvoir le sens du bien commun de la charité de la compassion de l’honnêteté de l’amour comme valeurs permettant de maintenir et de restaurer la santé des populaires.

La FSS sera bientôt transformée en Faculté Protestante de Médecines et du Bien-être Humain (FPMBH).

 

  • CONDITIONS D’ADMISSION

L’admission se fait sur concours ou sur étude de dossier dans la limite des places disponibles. Ce concours est ouvert aux titulaires des Baccalauréats C et D et aux détenteurs du GCE A. level, options Biology, Mathematics, Physic and Chemistry ou tout autre diplômes équivalent. L’admission en 3e année spéciale pour les professionnels de la santé se fait sur étude de dossier et les candidats intéressés doivent justifier d’au moins 2 années d’expérience professionnelle.

  • FILIERES OUVERTES
  • Biologie clinique (Analyse médicales/techniques de laboratoire) :

Former des cadres chef d’équipe polyvalents en biologie fondamentale et appliqué avec des connaissances et compétences poussées dans les domaines des analyses médicales, des normes de contrôle de qualité des laboratoires d’analyses médicales.

  • Génie sanitaire :

Former des cadres capables de participer en tant qu’expert au Ministère de la Santé et d’autres ministères à la définition, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques et des actions environnementales.

  • Sciences infirmières :

Former des professionnels directement utilisables comme collaborateur du médecin dans les services hospitaliers, comme chef d’un centre de soins médico-churigicaux ou de protection maternelle et infantile (PMI).

We use cookies to improve our website. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. For more information visit our Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree