On the road again
This slideshow uses a JQuery script adapted from Pixedelic

LA FILIERE : SCIENCES DE L’INFORMATION ET DOCUMENTAIRE

Objectifs

En réponse aux besoins de l’heure dans le marché du travail au Cameroun, en Afrique voire dans le monde ; les enseignements qu’offre le Département des Sciences de l’Information sont orientées au premier cycle à la formation des gestionnaires des systèmes d’informations de base que sont les Bibliothèques, les Archives, les Centres de Documentation au sein des entreprises, des Services de Courrier Modernes, etc. Cette formation est couplée aux technologies de l’Information au second cycle pour en faire des véritables spécialistes dans les métiers de l’information.

A la fin de ces cycles de formation, l’heureux apprenant ressort nanti d’une Licence ou d’un master en Sciences de l’Information et des Bibliothèques et est à même de gérer tout système d’information documentaire tant en Afrique que partout dans le monde.

Pourquoi les Sciences de l’information ?

  • Faciliter l'accès à l'emploi: des secteurs tels que :
  • Les administrations et le secteur privé désireux de valoriser leur patrimoine documentaire.
  • Les métiers en émergence : veille informationnelle, intelligence économique, commerce électronique, bibliothéconomie, multimédia et réseaux, internet…
  • Les collectivités décentralisées, etc.
  • Promouvoir la pluridisciplinarité ou polyvalence technique.

Elle vise l'acquisition de compétences transversales, interface de plusieurs domaines de qualification, en associant savoir théorique, compétences techniques et capacités relationnelles. La pédagogie dans ce contexte se veut active et innovante, elle associe théories et pratiques, propose des stages, de l'alternance en entreprise, des projets et de façon générale privilégie l'action ainsi que l'intervention du professionnel.

  • Créer et Gérer de façon efficiente les bibliothèques et Médiathèques,

DEBOUCHES :

  • Inspecteur de la Documentation dans la Fonction Publique Camerounaise – Bibliothécaire – Archiviste – Documentaliste - Gestionnaire du Courrier Moderne - Gestionnaire des Systèmes d’information-Gestionnaire de Bases de Données Documentaires – Cyberothécaires - etc.
  • Ingénierie documentaire (Gestion des services de l’information).
  • Technologies de l’Information (gestion des systèmes d’information, TIC, etc.)
  • Valorisation du patrimoine (musées et autres patrimoines documentaires) - Edition et bibliothéconomie…

Conditions d’admission

  • Les admissions en première année Licence et Master se font par test et le mérite est le seul critère de recrutement. L’entrée dans les niveaux intermédiaires se fait également par un test de niveau. Les détails sur la constitution des dossiers sont disponibles au Secrétariat Académique de la FSSRI dès le mois de Mai de chaque année. La FSSRI a opté pour une politique de qualité et non de quantité. Les places sont limitées à tous les niveaux : Au premier cycle on ne prend qu’au plus 55 étudiants par niveau et 35 au plus haut niveau du second cycle.
  • L’inscription n’est effective qu’après versements des droits universitaires et autres frais au compte bancaire de l’UPAC. Les modalités de paiement sont également disponibles au Secrétariat Académique de la FSSRI. Aucun paiement en espèces n’est autorisé au Décanat de la FSSRI ou au Service Financier de l’UPAC.

LES FILIERES TRADUCTION ET INTERPRETATION

 

MISSIONS

Le département de Traduction et d'Interprétation se donne pour mission de :

  • arrimer la formation en traduction et interprétation aux directives des accords tripartites de Bologne (Universités, ISO et Commission Européenne) qui ont mis en place le European Master in Translation (Master européen en traduction) en 2009.
  • élaborer un cursus à deux volets : un premier cycle consacré à une formation bilingue, trilingue (tenant compte, le cas échéant des langues nationale) et un 2ème cycle de 60 à 120 crédits (ECTS) présupposant la maîtrise des langues de travail et consacré à la traduction et/ou à l’interprétation ;
  • mettre à la disposition des administrations publiques, privées, des organisations internationales et des ONG, des produits de qualité, capables d’assurer la communication, la médiation interculturelle entre différentes langues et précisément, au Cameroun, entre les locuteurs anglophones et francophones, consacrant ainsi des statuts égaux entre français et l’anglais, conformément aux dispositions de la Constitution.

 

OBJECTIFS

Former des professionnels de la traduction, de l’interprétation, des experts en communication multilingue et des chercheurs en traductologie, « Interpretologie » et linguistique.

La Communication entre les langues « traduction et/ou interprétation » étant désormais incontournable au regard de la mondialisation, son efficacité et son efficience requièrent les compétences suivantes :

  • Compétence linguistique
  • Compétence Interculturelle
  • Compétence Thématique
  • Compétence en matière d’extraction de l’information
  • Compétence en matière de prestation de traduction
  • Compétence Technologique (maitrise des outils d’aide à la traduction et l’interprétation)

Le Département de LEA : Traduction et Interprétation de l’UPAC ne s’inscrit pas en marge de ces exigences :

  • Trois cycles de formation : Licence – Master – Doctorat ;
  • Quatre langues de travail : français, anglais, l’allemand ou espagnol, langues des signes ;
  • Des stages en entreprises publiques ou privées en fin de cycles de Licence et Master.

Quatre spécialisations en Master :

  • Interprétation de conférence,
  • Traduction audiovisuelle,
  • Communication Interculturelle,
  • Edition et post-Edition.

Avec à chaque fois une option de recherche en traductologie ou interpretologie

 

CONDITIONS D’ELIGIBILITE

Est éligible pour une formation en langues étrangères appliquées (LEA) : traduction et interprétation, tout candidat titulaire d’un baccalauréat ou d’une Licence toute série et discipline confondue. Toutefois, la maitrise des langues, outils de travail, reste primordiale ; ceci étant, les conditions d’admission des candidats en Langues Etrangères Appliquées (LEA) : traduction et interprétation prévoient des tests de langues.

Une étude de dossier pour une entrée en cours de cycle de Licence est possible pour tout candidat venant de l’ASTI, de l’ISTIC ou toute autre école de Traduction sur la base de la présentation de relevés de notes.

 

DEBOUCHES

  • Traduction en free-lance (traducteur indépendant) ;
  • Traduction in-house (affiliation à une agence, un cabinet, une administration publique ou privée, une ONG) ;
  • Traduction audiovisuelle ;
  • Localisation
  • Interprétation de conférence ;
  • Révision ;
  • Edition ;
  • Post-édition
  • Enseignement ;
  • Recherche doctorale et postdoctorale…

 LA FILIERE PAIX ET DÉVELOPPEMENT

  • Sans la Paix, il n´y a pas de Développement et un Développement durable reste le gage du maintien d´une Paix Positive et Perpétuelle.
  • Combler le déficit en Afrique au niveau universitaire et académique.
  • La problématique de Paix et Développement comme globalité (les liens de causalité et d´interdépendance).
  • Un Curriculum Studiorum constant et permanent, pas d´effet de mode.

Les objectifs du Programme

  • Établir d´inter-connection et l´interdépendance entre les questions de Paix et du Développement en Afrique au niveau académique.
  • Donner aux jeunes africaines et africains, experts et agents en Développement des outils épistémologie nécessaires pour leur travail sur le terrain.
  • Leur retracer clairement au-delà du caractère multisectoriel, la continuité ou les discontinuités théoriques, stratégiques et idéologiques du discours entre le Sud et le Nord en matière de Paix et Développement.
  • Mieux comprendre les grands enjeux de la coopération internationale pour le développement et du maintien de la Paix.
  • Se familiariser aux instruments, acteurs et aux vocabulaires du monde de développement.
  • Donner ainsi la possibilité aux jeunes africaines et africains de proposer sur une base scientifique solide d´autres approches et modules alternatifs en matière de Paix et Développement.
  • Former des promoteurs d´ONG qui feront de la pauvreté des africaines et africains un fond de commerce : permettre à trier la bonne graine de l'ivraie.

Le Curriculum Studiorum

  • Théories et stratégie de développement de Truman aux MDG´s
  • Les acteurs du développement: des institutions établies et étatiques jusqu´à l´apparition des ONG sur la scène
  • Les instruments du développement bilatéraux et multilatéraux
  • Créer, financer, gérer et évaluer un projet de développement
  • L´histoire de la pensée de Paix et les changements de paradigmes jusqu´à la création de l´ONU et la R2P
  • L´épistémologie des concepts: violence, conflit, guerre…
  • Les causes et conséquences des conflits et des guerres et leurs acteurs en africains

 

L´histoire de la pensée de Paix et les changements de paradigmes jusqu´à la création de l´ONU et la R2P

  • L´épistémologie des concepts : violence, conflit, guerre…
  • Les causes et conséquences des conflits et des guerres et leurs acteurs en africains
  • Les théories de prévention, de résolution, de gestion des conflits et du maintien de la paix
  • Négociation et médiation: pratique et implémentation des accords de Paix.

 

* Cours complémentaires :

RI et droit int., Sciences Po. Théories et modèles économiques, diplomatie pratique, Histoire, Anthropologie du développement et Institutions financières internationales.

Seul le cycle Master est fonctionnel.

L’industriel 4.0 consiste à surveiller  et à contrôler n temps réel les machines et équipements en installant des capteurs à chaque étape du processus de production.
Les principaux métiers qu’elle offre sont : Ingénieur de la transformation digital ; Architecte de réseau d’objets connectés ; Concepteur de chaines de production intelligentes ; Gestionnaire de chaines de production et d’approvisionnement ; Operateur de commande numérique ; Ingénieur méthode…

Cette filière compte deux cycles qui fonctionnent : Licence et Master

Les télécommunications sont définies comme la transmission à distance d’informations avec des moyens à base d'électronique et d'informatique.

Ou encore toute transmission, émission et réception à distance de signes, de signaux, d’écrits, d’images, de sons ou de renseignements de toutes natures, par fil électrique, radioélectricité, liaison optique, ou autres systèmes électromagnétiques.

Les principaux métiers qui relèvent des télécommunications sont tous ceux qui ont trait aux : Médias de transmission, Émission et réception, Traitement du signal, Systèmes et réseaux, Voix et son, Image et vidéo, Texte et données.

 

Deux cycles fonctionnement : Licence et Master

Un électronicien est une personne exerçant un métier de la physique en rapport direct avec l'électronique.

Actuellement le métier d’électronicien désigne plutôt : Un ingénieur de conception de circuit électronique ou de montages électroniques ; Un technicien spécialisé dans la fabrication ou la maintenance des appareils électroniques. Ces métiers, devant la complexification effrénée de l'électronique moderne, sont de plus en plus spécialisés : Electronique analogique de : puissance, signal, basse fréquence, haute fréquence, hyperfréquence ; Électronique numérique pour : automatique, informatique, transmission.

Le technicien en électronique est chargé des appareils électroniques ou comportant de l’électronique. Conception des systèmes Electronique, du diagnostic et du dépannage.

Page 9 of 13

Publications

En vidéothèque

No data displayed on the module. Please check some parameters in the module settings again!
We use cookies to improve our website. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. For more information visit our Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree